Bracelet sur mesure entièrement fait à la main.

Trouvant rarement le bracelet adéquat à mes idées, j'ai dès lors décidé de concevoir mes bracelets moi-même.

Les bracelets sont entièrement conçus à la main et cousus main également en utilisant la technique du point sellier.

Chaque bracelet sera donc une conception personnalisée sur mesure à convenir ensemble*

Vous pourrez choisir le type de cuir, la couleur pour la partie extérieure, mais aussi la doublure intérieure,

la couleur de la couture et également la couleur de la tranche ( bords du bracelet ).

Je vous accompagnerai dans vos choix afin de vous aiguiller au mieux.

Je me fournis exclusivement dans un circuit court (Europe) afin de diminuer l'empreinte carbone et choisis des cuirs de haute qualité,

je veille également à ce que mes fournisseurs respectent au mieux le bien être animal et que la majorité viennent d'un circuit zéro déchet.

je me fournis également chez des grandes maroquineries de luxe pour racheter leurs chutes

et ainsi contribuer à circuit écoresponsable en diminuant les pertes et déchets .

Afin de pouvoir répondre à toutes demandes, je possède diverses alternatives:

les cuirs classiques

-cuir de veau tannage végétal

-cuir de chèvre

-cuir nubuck

-velour

-cuir impimé

-cuir vernis

-cuir satiné

-cuir mat

 


les cuirs exotiques

-autruche

-poisson

-galuchat

-crapaud

-queue de castor

-alligator

-nubuck de requin

-peau de requin

-loup de mer

-serpent

 


le tissus de Liege

 

Le tissu en  liège naturel c'est la nouvelle matière à la mode. 

Souple et agréable au toucher, il est doux et lisse.

Par nature, c'est un matériau imperméable.

 L'endroit est composé d'une fine couche de liège et l'envers est entoilé.

 


le tissus Canvas

Le canvas est un tissu réalisé en armure toile. C'est d'ailleurs de là qu'est issus son nom.

En effet, canvas en anglais signifie toile ou voile. C'est donc une armure tissée en armure toile. 

Le fil de chaîne est tissé en croix, de façon particulièrement serrée, avec le fil de trame.

Par conséquent, l'endroit et l'envers du tissu paraissent semblables et sont ainsi utilisables.

Constitué de fibres naturelles comme le coton et le lin ou encore le chanvre, le canvas est un tissé épais, résistant et polyvalent.

C'est donc pour cela qu'il était employé pour réaliser des voiles de bateau, des tentes, des vêtements de travail

 

Propriétés de la toile canvas

La toile canvas a de nombreux avantages, elle est :

  • résistante grâce à son armure toile
  • résistante à la déchirure
  • protectrice contre le vent et les intempéries
  • respirante de part l'usage de fibres naturelles
  • texturante de par sa rigidité
  • lisse au toucher
  • absorbante notamment de l'humidité 

 Nouveau - à venir

L'alternative Végétale

Les temps changent et évoluent,

Afin de répondre besoins de chacun

et également se tourner vers de nouvelles alternatives,

je propose une composition végétale pour votre bracelet de montre.

plusieurs possibilité pointeront le bout de leur nez.

A suivre ...

Qu'est-ce que la couture sellier ?

Il n'est pas rare de lire les mentions « fait-main », « fabriqué à la main » ou encore « handmade », mises en avant par de nombreuses marques de maroquinerie. Pourtant, dans la majorité des cas, la machine à coudre est utilisée pour la réalisation des coutures. Chez K.M & Cie, point de machine à coudre, mais bien le point sellier.

La couture sellier, de quoi parle-t-on ?

La couture sellier est la technique de couture manuelle la plus utilisée en sellerie-maroquinerie. C'est une technique vieille de plusieurs siècles, inventée à l'origine pour les pièces d'attelages, puis utilisée plus tard en maroquinerie de luxe. Elle est considérée comme la couture la plus solide qui soit, et on dit d'ailleurs souvent que le cuir cédera avant elle ! Mais l'une de ses particularités est qu'elle ne peut pas être reproduite par une machine.

Quelles sont les différences entre la couture « machine » et la couture « sellier » ?

Il n'est pas question ici de dénigrer la couture dite « machine », qui demande un réel savoir-faire de la part du maroquinier qui l'utilise, mais simplement de pointer les différences qui existent.

Les caractéristiques techniques

La couture sellier est réalisée avec un seul fil et deux aiguilles, une à chaque extrémité du fil. À chaque point, la partie du fil situé au dessus de la pièce à coudre va passer au dessous et celle du dessous passera au dessus. Les deux parties du fil se croisent dans la matière en formant un nœud (on parle aussi souvent de point sellier lacé), d'où l'extrême solidité de ce point. En d'autres termes, si le fil casse à un endroit, la couture ne se défera pas.

À l'inverse, une machine à coudre utilise deux fils : un pour le dessus, un pour le dessous (qui peuvent du coup être de couleurs différentes). Les fils se croisent à mi-matière mais reste toujours de leur côté, l'un retenant l'autre. Dans ce cas là, si un fil casse, la couture à de fortes chances de se défaire, puisque le deuxième fil ne sera plus retenu par le premier.

Les caractéristiques esthétiques

Au-delà de sa solidité, on utilise également le point sellier pour son esthétisme, un point légèrement incliné, très reconnaissable. Néanmoins, une machine peut être dotée d'une aiguille losangique qui permet de réaliser, du moins sur la face avant, un point incliné proche du point sellier. C'est le cas des sacs Hermès, qui contrairement à certaines idées reçues, ne sont pas entièrement cousus à la main.

Il existe néanmoins deux manières de les distinguer, pour un œil avisé :

  • Sur l'endroit : si l'on regarde la couture de manière horizontale, on remarque que la couture sellier est inclinée du haut vers le bas, alors que la couture machine est inclinée du bas vers le haut

  • Sur l'envers : la couture sellier garde une jolie inclinaison, alors que la couture machine est quasiment droite, ce qui la rend moins esthétique.

 

 

Comment réalise-t-on une couture sellier ?

 

Pour réaliser une couture sellier il faut un certain nombre d'outils :

  • Une griffe à frapper : en suivant la ligne réalisée au préalable, la griffe permet de marquer chaque point de couture à l'avance.

  • Une pince sellier : cette grande pince, que le sellier-maroquinier coince entre ses jambes, permet de maintenir la pièce de cuir de manière à pouvoir coudre avec les deux mains (une aiguille dans chaque main).

  • Une alêne aux pinces (ou alêne losange) : sa lame tranchante en forme de losange permet de percer le cuir sans le déchirer tout en préparant l'inclinaison du point. Chaque perforation est effectuée au fur et à mesure de la couture, en suivant les marques réalisées avec la griffe à frapper.

  • Une alêne ronde : cette deuxième alêne n'est pas tranchante et va être utile notamment pour agrandir certains points, dans le but de réaliser des points doubles, sans trancher le fil ou le cuir.

  • Deux aiguilles à pointe ronde

  • Du fil : chez K.M & Cie. nous utilisons du fil de lin Hat de gamme car c'est une fibre naturelle et très résistante.

  • De la cire d'abeille : afin d'augmenter d'avantage sa résistance aux frottements, le fil de lin est « poissé », c'est à dire qu'il est ciré avec de la cire d'abeille.

Si la couture machine est un choix bien plus économique, chez K.M & Cie. nous avons choisi de faire perdurer des savoir-faire ancestraux et de proposer des bracelets d'une grande solidité et d'une grande durabilité, fabriqués dans les règles de l'art. À présent, la différence entre ces deux pratiques n'a plus de secret pour vous ! Vous pourrez ainsi plus facilement appréhender le travail que représente une pièce de maroquinerie 100% fait-main et cousue-main.

N'hésitez  pas à me poser toutes vos questions je me ferai un plaisir de vous répondre.

                                   

                                                                                                                                                                                              Kevin

                                                                                                                                                                                           K.M& Cie.

 

Le fil de lin, l'excellence pour notre couture sellier

 

le fil haut de gamme de la marque MeiSi : le fil de lin ciré super fine. Afin d'obtenir une régularité incomparable, il est peigné 3 fois et ciré 2 fois. Sa qualité vous permettra de l'utiliser aussi bien pour la couture à la main que pour la couture à la machine (si celle-ci est adaptée à l'utilisation de fil naturel épais).

Disponible dans plus de 90 couleurs, vous pourrez personnaliser et sublimer vos créations en choisissant la couleur qui vous convient le mieux.

 

Le fil de lin ciré MeiSi super fine est composé à 100 % de lin naturel.
Il est constitué de 3 fils torsadés puis assemblés entre eux pour en faire un fil bien rond.
Ce fil à reçu un traitement de cire très léger qui lui permet d'être utilisé en machine sans l'encrasser. Vous pourrez éventuellement rajouter de la cire pour une couture à la main.
Les colorants utilisés pour ce fil respectent l'environnement et donnent des couleurs pures qui ne décolorent pas.

Ce fil est solide et résistant à l'usure.



La teinture de tranche, symbole de l'excellence de la maroquinerie d'art

La finition des tranches représente une étape cruciale dans notre quête de qualité haut-de-gamme pour l'ensemble de nos bracelets.

La teinture, élément clé de ce processus, confère à la tranche une imperméabilité qui prolonge sa durabilité.

Nos teintures, de qualité premium, sont sourcées auprès d'un fabricant français bénéficiant de 50 ans de savoir-faire dans le domaine de la maroquinerie de luxe, ajoutant ainsi une note d'excellence à nos créations.

De base aqueuse, elles sont sans danger pour l'homme ou pour l'environnement.


*projet à convenir et valider, sous réserve des stocks disponibles. le temps de conception ne peut-être défini à l'avance car ce sont des pièces faites à la main par mes soins, merci de votre compréhension.
**le payement des bracelets se fait à la validation de la commande. 
->Les articles fait sur mesure, ne rentre pas dans les conditions de retour ou rétractation.
Par conséquent, ils ne seront ni repris, ni échangé.